top of page

Éducateur de la petite enfance n'est pas un vrai métier

Et je l'explique: En fait, les institutions de la petite enfance se cachent derrière l'idée que pour prendre en charge des enfants en bas âge, il faut suivre des formations pour se professionnaliser et que cela fait des personnes travaillant dans ces institutions des professionnels. 

Mais ce n'est pas vrai. 



Nous avons tous les compétences en matière d'éducation. Nous avons été éduqués, nous évoluons dans la même société et pourtant, nous sommes capables de transmettre des valeurs et des compétences aux enfants. Il aurait également été important de mettre en place des formations pour les parents. 

Ce qui définit un éducateur n'est pas vraiment différent de ce que nous faisons tous en tant qu'adultes, c'est-à-dire montrer aux enfants quels comportements adopter. Se former pour acquérir des théories qui soutiennent simplement ce que je viens de dire ne fait qu'augmenter les coûts des institutions et cela se fait au détriment du budget des parents, ce qui fait que de nombreuses familles décident d'abandonner leur emploi pour s'occuper eux-mêmes de l'éducation de leurs enfants afin d'éviter de dépenser des sommes astronomiques chaque mois. 



En réalité, ce que font concrètement les supposés éducateurs de la petite enfance, c'est du gardiennage, c'est-à-dire qu'ils surveillent les enfants dans un environnement donné, proposent quelques petites activités et attendent que les parents viennent les chercher. 

La preuve que le métier d'éducateur de la petite enfance n'est pas un vrai métier, c'est que tout va bien tant que tout se passe comme prévu, mais dès que quelque chose tourne mal, la première chose que ces supposés professionnels font, c'est de demander de l'aide aux parents pour trouver des solutions aux comportements des enfants qui ne sont pas conformes à la norme. 

S'ils étaient vraiment bien formés et outillés, ce serait à eux de proposer des solutions et non de charger les parents de les trouver par eux-mêmes, parfois avec des remarques dénigrantes et culpabilisantes. 



Cela allégerait la charge financière des familles qui pourraient accéder à ce type de services.


Si vous avez pris le temps de lire jusqu'au bout, je tiens à vous féliciter.


Ces paroles ne reflètent pas mes propres opinions, mais sont un assemblage de citations que j'ai pu entendre tout au long de ma carrière en tant qu'éducatrice de l'enfance, souvent émanant de politiciens responsables de l'allocation des budgets. 


Je suis en désaccord avec ceux qui minimisent l'importance du travail auprès des enfants.


La formation des professionnels de l'enfance est cruciale pour comprendre le comportement des enfants et les accompagner de manière adéquate. La collaboration avec les parents est essentielle et ne peut en aucun cas être considérée comme un moyen de se décharger de ses responsabilités.

La pandémie a mis en lumière l'importance des métiers de l'enfance en offrant des solutions de garde aux familles pour permettre une répartition équitable des tâches domestiques.





La formation permet aux professionnels de réfléchir à l'aménagement des espaces, d'accompagner les enfants et les familles, et d'apporter une contribution significative à la société.

En cas de besoins spécifiques d'accompagnement des familles, la première mesure prise par les assistants sociaux est souvent d'orienter l'enfant vers une institution où il bénéficie d'un suivi professionnel sans attendre.

Il est vrai qu'il n'existe pas de formation pour devenir parent, ce qui peut engendrer des difficultés bien connues dans notre société.



Il est essentiel de soutenir les professionnels de l'enfance et de valoriser leur travail.


Travailler avec des enfants requiert des compétences spécifiques et une réelle vocation.

Il ne s'agit pas seulement de garder des enfants, mais de les accompagner dans leur développement, de veiller à leur bien-être et sécurité, et de leur offrir un environnement propice à leur épanouissement.

En tant qu'éducatrice de l'enfance, je suis fière de ma profession et consciente de l'impact positif qu'elle a sur la société.



Je fais partie d'une équipe de professionnels engagés œuvrant chaque jour pour offrir le meilleur à nos enfants. J'espère que notre métier sera reconnu à sa juste valeur et que nous pourrons continuer à contribuer à l'éducation et au bien-être des futures générations.




Les enfants que nous accompagnons aujourd'hui seront les adultes de demain, ce qui fait de notre métier le plus important du monde.

539 vues1 commentaire

1 Comment


Alex Chap
Alex Chap
Jun 18

J'ai bien eu peur au début .... 😫

Like
bottom of page